Quel que soit l’accessoire, l’équipement ou le matériel que vous recherchez, Scubaland et toute son équipe vous conseille sur les meilleures références du moment. De la pêche à la natation, en passant par la plongée ou les accessoires de piscine, nos guides couvrent de nombreux loisirs nautiques. Nos spécialistes ont comparé puis testé pour vous les meilleurs modèles du marché pour vous offrir gratuitement des guides d’achats complets et détaillés.

Plongée sous-marine : pour bien débuter

Il existe un autre monde, sous les eaux des mers et des océans. Un univers peuplé d’une faune et d’une flore surprenantes. Ceux qui ont goûté aux joies de la plongée sous-marine ont tendance à ne plus vouloir s’arrêter. Vous aussi, vous voulez expérimenter cette sensation grisante ? Nous vous expliquons comment commencer dans les meilleures conditions.

Faire de la plongée : comment s’y préparer au mieux ?

Il est bien entendu, primordial de bien savoir nager et d’avoir une pleine conscience de son corps et de ses capacités. Aussi, il est recommandé d’attendre d’avoir 16 ans, pour commencer réellement son initiation.

Ensuite, il faut faire un check-up médical pour être certain de ne pas avoir de pathologies qui seraient contre-indiquées pour la pratique de cette activité. Pour profiter pleinement des fonds marins avec ses récifs de corail et ses poissons colorés quand vous serez en vacances, il faut de prime abord se former à la plongée. Même si cela implique de devoir le faire dans un cadre moins enchanteur que les Caraïbes.

Il ne faut en général que 4 jours, si l’on est assidu pour obtenir une certification. Afin de ne pas être désorienté, par la suite, il est préférable d’opter pour un apprentissage en mer, plutôt qu’en piscine. Les conditions ne sont pas les mêmes comme on peut le comprendre.
Pour pouvoir ressentir pleinement les sensations, il peut paraitre judicieux de se familiariser au préalable avec le matériel que vous allez utiliser. Le port d’un détendeur n’est pas naturel pour un être humain. Coupler cela avec la découverte de la plongée peut amoindrir votre ressenti, face aux éléments. Cela serait dommage. D’autant que vous allez vite vous rendre compte que ce que l’on éprouve, au fond de l’eau, est très différent de la surface, notamment au niveau du soi-disant silence sous-marin.

materiel plongee

Comment apprendre à plonger ?

Pour une formation qualitative, il est recommandé de se rapprocher d’organismes reconnus. La théorie peut très bien s’apprendre à distance. Assurez-vous donc au préalable que l’organisation que vous aurez choisie propose cette solution. Elles sont nombreuses désormais à avoir un site internet sur lequel il est agréable de naviguer. Vous allez considérablement gagner en praticité.

Les organismes sont toujours affiliés à des clubs qui permettent de continuer l’apprentissage. Existe-t-il un tel club à proximité de votre domicile ? Il ne faut pas que votre formation de plongée sous-marine implique de longs déplacements. Cela ne pourrait que vous décourager. La proximité ne doit pourtant pas être votre seul critère de choix. Il faut aussi voir les tarifs pratiqués, la qualité du matériel qui est mis à disposition des apprentis plongeurs et le niveau de sécurité qui est apporté, lors des sorties en mer.

Pour avoir une bonne idée de tout cela, vous pouvez regarder les avis qui sont souvent laissés par des personnes faisant ou ayant fait leur apprentissage dans ce club. Des éloges ne peuvent que vous rassurer sur votre choix…

Piscine : les équipements et accessoires indispensables

Rien de plus agréable, quand le mercure monte, que de piquer un plongeon dans une piscine. Et quand cette dernière se trouve dans votre jardin, c’est encore mieux. Pourtant, pour en profiter tous les étés et ce, pendant longtemps, il faut avoir le bon matériel.

L’entretien de votre piscine

Ligne d’eau, parois et fond. Ces mots ne vous sont pas familiers si vous n’avez pas de piscine. Ce sont les endroits où vont se loger les impuretés, les insectes et les algues si vous ne prenez pas soin régulièrement de votre piscine.

Pour cela, quelques indispensables : Pour ramasser les déchets à la surface, rien de mieux qu’une épuisette à très petites mailles. En effet, même pendant la baignade, les insectes, attirés par l’eau risquent d’y tomber, alors qu’ils se désaltèrent. De même, vous n’êtes pas à l’abri de quelques feuilles mortes qui viendraient se poser en surface.

Un balai de piscine et un aspirateur manuel vous permettront de nettoyer fond et parois. Il faudra acheter également un tuyau à joindre à l’aspirateur. Si vous en avez les moyens, vous pouvez investir dans un robot, mais cela ne vaut que pour les piscines enterrées ou hors sol rigides. Afin de vérifier le PH de votre piscine et mettre les bons produits, l’achat de bandelettes de test est un vrai plus.

Un filtre et une pompe sont souvent livrés avec votre piscine. Il vous revient de les nettoyer régulièrement. Si tout cela permet de garder une eau relativement claire, cela n’est par contre pas suffisant pour nettoyer et purifier l’eau après la baignade. Chlore, brome ou oxygène actif sont autant de possibilités.

Place à la détente et au jeu

Bien sûr, une piscine sert à nager et faire des longueurs. Mais pas seulement, surtout si vous l’avez mise pour vos enfants. Il existe une foule d’accessoires qui peuvent agrémenter vos moments piscine. En fonction de la taille de cette dernière, vous pouvez céder à certaines fantaisies. Un grand espace aquatique vous permet d’acheter une bouée géante. Elle se trouve souvent agrémentée d’une tête d’animal. Avec ou sans plateforme, elle peut comporter un porte-gobelet. Pratique pour étancher la soif, après avoir nagé.

jeux piscine

Vous pouvez également opter pour un ballon léger. Vos enfants ou vos amis seront ravis de faire une partie de volley-ball, si vous mettez un filet de chaque côté de votre bassin. Frites à mémoire de forme, brassards sont également recommandés pour des personnes qui ne savent pas nager. Enfin, pour vous amuser avec vos enfants, vous pouvez acheter des pistolets ou des fusils à eau que vous rechargerez directement dans l’eau. Très ludiques et peu onéreux, ces jouets vont ravir les petits.

Si vos enfants veulent s’initier à la plongée, vous pouvez mettre au fond de l’eau des boules lestées avec des fausses algues en plastique. Les enfants doivent aller sous l’eau pour les rechercher. Concours de vitesse et d’apnée sont alors de la partie, pour de bons moments conviviaux.

Pêche : quel matériel pour débuter ?

Dans certains vieux films, il n’est pas rare de voir des enfants pêcher avec un simple bout de bois, un fil de fortune auquel ils accrochent un ver de terre. Plus besoin, heureusement, de prendre des choses aussi rudimentaires quand on veut s’initier à la pêche.

Initiation à la pêche : démarrer dans les meilleures conditions

Quand on s’intéresse au monde de la pêche, on peut être surpris par le nombre de techniques, de matériels et d’équipements possibles. Le langage utilisé par les personnes confirmées, en la matière, peut alors sembler abscons. Ne vous découragez pas, car la pêche est un loisir très prisé. Moment de calme, sensations inédites et grisantes lors de la première prise et adrénaline sont autant de souvenirs qui peuvent restés longtemps gravés. C’est pour cette raison que la pêche peut être indifféremment pratiquée par des enfants que par des adultes.

Le choix de la canne à pêche est, bien entendu essentiel. Pour débuter la pêche, une canne semi-parabolique peut sembler idéale. Ni trop longue, ni trop courte, elle vous évite d’emmêler votre ligne avec des gestes maladroits, tout en vous donnant de bonnes sensations quand vous avez une touche. Selon le type de poissons que vous souhaitez attraper, vous devez prendre un moulinet adapté. Certains poissons, comme la carpe par exemple, nécessitent une bonne réserve de fil et un frein d’au moins 4 kg. Renseignez-vous dans un magasin, pour en avoir le cœur net.

accessoires de peche

Les accessoires importants

Quel fil prendre pour mettre sur votre canne à pêche ? Si vous n’avez jamais pêché, nous vous déconseillons l’usage de fibres tressées, pour vous tourner vers un bon fil de nylon. Son élasticité et sa résistance, lui permettent de s’adapter à différents poissons, ce qui peut être un plus. Vous ne serez pas obligé de changer de matériel à chaque sortie.
Pour monter le fil et attirer le poisson, il existe différentes techniques. Elles varient selon que vous pêchez en rivière ou pas et en fonction du type de poissons. Regardez des tutoriels sur Internet pour le faire au mieux.

Le choix de l’appât est déterminant, tout comme l’est celui de la canne. Certains mettront des vers, d’autres opteront pour des bouillettes s’ils veulent attraper des carpes. Ces mélanges de farines bouillies ont fait leurs preuves. Mais il est possible de prendre différentes sortes de graines (noix tigrée, maïs ou encore lupin). L’ajout de sucre est un vrai plus pour titiller l’appétit des poissons et les pousser à mordre à l’hameçon.

Enfin, vous pouvez porter votre canne, pendant toute votre séance de pêche ou acheter un porte-canne et un petit fauteuil pliant. N’oubliez pas non plus de prendre une épuisette pour remonter vos prises et une glacière. Tout ce matériel annexe vous permet de profiter de ce moment de calme, tout en surveillant si un mouvement fait frémir votre fil. Si c’est le cas, félicitations, vous venez sans doute de pêcher votre premier poisson !

Natation : quel matériel pour apprendre à nager ?

Il y a le bonheur de fendre l’eau, de ne faire qu’un avec l’élément liquide. Mais le fait d’apprendre à nager est surtout un gage de sécurité en cas de plongeon forcé. Quel équipement peut vous aider, pour faire de la nage ?

Les basiques

Cela peut paraitre évident, mais pour apprendre à nager, vous devez avoir un bon maillot de bain. Si vous allez à la piscine plusieurs fois par semaine, il peut sembler judicieux d’en acheter plusieurs. Messieurs, oubliez le short de plage qui est interdit à la piscine. Homme, femme ou enfant, si vous apprenez à nager, vous devez vous sentir bien. Le corps doit être maintenu, sans être comprimé. Les femmes préféreront sans doute un maillot une pièce, pour éviter de perdre le bas dans l’eau !

L’élément aquatique est très particulier, notamment au niveau de la pesanteur du corps. Si l’on reste immobile, le corps tend à se mettre à l’horizontale : il flotte. Mais quelqu’un qui a peur de l’eau et se débat peut vite couler. C’est pour cela que des brassards ou un petit gilet de natation peut permettre d’appréhender l’eau, de façon plus sereine.
Quand l’apprenti nageur sait avec certitude qu’il ne peut pas couler et se noyer, il est plus à même d’apprendre la technique.

La position du nageur peut être apprise plus facilement en achetant une ceinture de natation. Cela est particulièrement adapté aux enfants. Mais il est important qu’ils apprennent aussi à s’en passer. S’ils tombent à l’eau, un jour, ils ne l’auront pas autour de la taille. Cet accessoire est simplement parfait pour savoir positionner correctement son corps. Une planche ou une frite en mousse pourra aider, dans le même cas, une personne adulte.

natation

Quels accessoires choisir ?

Si le maillot de bain est obligatoire, sachez que vous devrez acquérir un bonnet de bain si l’apprentissage se fait en piscine. C’est principalement pour des raisons d’hygiène. Si vous voulez apprendre à nager à la mer, vous ne serez pas tenus d’en porter un.

Pour les yeux sensibles, acheter des lunettes peut être une bonne idée. Cela vous permettra de les garder ouverts, même sous l’eau. En piscine, le chlore contenu dans l’eau peut irriter. Vous n’aurez pas ce désagrément en portant des lunettes de natation. Par contre, ne cédez pas à l’appel du gadget à bas prix. L’eau ne doit pas entrer sur les côtés. Par contre, cela ne signifie pas non plus que vous deviez vous retrouver, à la fin de votre séance de natation, avec des marques autour des yeux. Il vaut mieux vous tourner vers les enseignes de sport et essayer les articles.

Pour tout cela, bien entendu, vous devez vous équiper d’un sac. Il vous permettra d’emporter et de ramener tout ce matériel. N’oubliez pas une serviette éponge. Celles en microfibre ont la particularité de sécher très vite, ce qui peut être pratique, surtout en hiver. Eh oui, on n’apprend pas toujours à nager l’été !